Le BSORF sur un nuage – La Depêche du 13/11/2016

By 15 novembre 2016Actualités, BRF

Après cette rencontre, on peut dire que Toulousaines et «Bsorfeuses» ont tout compris de la notion de derby. Dans un match très engagé physiquement et sous un crachin insistant, les défenses ont rapidement pris le dessus sur les attaques.

Et côté défense, c’est le BSORF qui se mettait le premier à l’ouvrage. Assaillies par les Toulousaines d’entrée de jeu, les Blagnaco-Saint-Orennaise faisaient le dos rond et ne parvenaient pas à sortir de leur camp. En cause, un nombre important de fautes qui compliquait toute tentative de relance.

Alors les Stadistes concrétisaient leur domination par la botte d’Imart avant qu’Abadie ne lui réponde juste avant la pause. 3-3 à la mi-temps et le rythme haché de cette première période allait perdurer dans le second acte.

La puissance du BSORF

Malgré une belle entame des Toulousaines, qui scoraient de nouveau par Imart, ces dernières allaient subir la puissance du pack adverse. Une fois au complet, après le retour sur la pelouse de Bigot, le 8 de devant du BSORF passait la marche avant. Une longue série de ballon porté épuisait la défense des «Rouge et Noir» sans pour autant concrétiser.

«Patience», hurlait Eric Carrière sur le bord du terrain, et le vertueux conseil du coach blagnaco-saint-orennais payait à quinze minutes de la fin. À la suite d’un maul interminable concentrant la quasi-totalité de l’équipe, c’est Abadie qui jaillissait petit côté pour inscrire l’essai de la victoire.

Un succès 6-11 symbole d’une domination sans partage sur la région Occitanie (le BSORF ayant aussi vaincu Montpellier 17-22) et synonyme de première place.

Ainsi, sur la pelouse du mythique stade Ernest-Wallon, le BSORF terminait la phase aller du Top 8 de la meilleure des façons.

Pour Toulouse, ce revers marquait un coup d’arrêt après la victoire convaincante décrochée à Bobigny, ces mêmes Balbyniennes que les Toulousaines affronteront le week-end prochain à domicile pour tenter de se relancer.


STADE TOULOUSAIN 6 BLAGNAC-SAINT-ORENS 11

MT : 3-3 ; arbitre : M. Nuchy (Côte d’Argent) assisté de MM. Milani et Armengaud ; 2500 spectateurs.

Vain queurs : 1 E Abadie (70) ; 1 T et 2 P Abadie (36, 60).

Vaincues : 2 P Imart (15, 44).

Evolution du score : 3-0, 3-3/6-3, 6-6, 6-11

STADE TOULOUSAIN : Escande ; Dubertrand, Boudaud, Coutouly, Bertrand (Caman 79) ; Imart (c, o), Fregier (m) ; Hermet, Bilon, Garcia (Corbiere 68) ; Clave-Chastang (Loubet 56), Bobo ; Deschamps, Divoux, Menetrier.

Sur le banc : Laborie, Riere, Traore, Loubet, Corbiere, Caman, Manicacci, Combebias.

Cartons jaunes : Laborie (22), Deschamps (63)

BLAGNAC-SAINT-ORENS : Delpeuch (; Gilain (Sarfati 68), Neisen, Raymond, Perceval ; Abadie (o), Auriol (m) (Martin 53) ; Soulard (Deylaud 53), Andre, Lagarrigue ; Labatut, Forlani ; Touye, Bigot (Frendo 75), Rahbi.

Sur le banc : Frendo, Caravaca, Larnaudie, Deylaud, Martin, Sarfati.

Carton blanc : Rahbi (12)Carton jaune : Bigot (40).