Elles l’ont fait. Est-ce Montpellier qui est un peu moins dans le coup en ce début de saison ou Blagnac Saint-Orens qui peut porter plus haut encore ses ambitions ? Il faudra attendre quelques semaines encore pour connaître avec certitude la réponse à cette question. Mais la victoire des Haut-Garonnaises à Montpellier est de celles qui marquent les esprits.

Chez les quintuples championnes de France, battues en finale la saison dernière par Lille, Abadie et ses partenaires ont remporté leur quatrième victoire en autant de matchs. Elles ont surtout dominé cette rencontre de bout en bout et auraient certainement mérité de priver leurs adversaires de bonus.

Trois essais en moins de douze minutes

Pendant une mi-temps, elles ont su profiter du vent qui soufflait en leur faveur pour jouer les chez les Montpelliéraines. Une bonne occupation du terrain, une bonne conquête… et quelques imprécisions qui les ont longtemps empêchées de concrétiser au tableau d’affichage. Il fallut une pénalité d’Abadie avec l’aide du poteau (32e) pour débloquer la situation… avant l’avalanche et trois essais en moins de douze minutes.

Forlani (35e), Raymond (39e) et Rodionoff (47e), sur un habile coup de pied à suivre de son ouvreuse, aplatissaient trois fois dans l’en-but. Et le BSORF pouvait se prendre à rêver de bonus offensif (5-22).

La réaction d’orgueil des Montpelliéraines et le carton blanc à Rodionoff changeaient un peu la donne. Le MRC reprenait ses esprits à défaut de reprendre la main sur le match.

Blagnac Saint-Orens pliait (17-22, 67e) mais trouvait les ressources pour finir plus fort la rencontre. À cinq minutes du coup de sifflet libérateur, Delpech, en contre, était même rattrapée à un mètre de la ligne. Montpellier sauvait son bonus défensif. Mais rien de plus.

Là où Lille avait déjà gagné il y a quinze jours, Blagnac-Saint-Orens repartait également en levant les bras au ciel.

La route est encore longue, mais la suprématie du rugby féminin français est pour le moment en train de vaciller.


montpellier 17 – blagnac-saint-orens 22

MT : 5-15 ; arbitre : M. Simon (Côte d’Azur).

Vainqueurs : 3 E Forlani (35e), Raymond (39e), Rodionoff (47e) ; 1 P (32e) et 2 T (39e, 47e) Abadie.

Vaincues : 3 E Banet (34e, 67e), Amédée (59e) ; 1 T Amédée (59e).

Evolution du score : 0-3, 5-3, 5-10, 5-15 /5-22, 12-22.

MONTPELLIER : Amédée ; Boujard, Berenger, Poublan, Banet ; (o) Peyronnet, (m) Breyne ; Rayssac, Mignot (cap.), Abessolo ; N’diaye, Ikpefan ; Flaugère, Baret, Ceravolo.

Sur le banc : Benzid, Le Bihan, Laugaudin, Teisseyre, Llauro, Cazaban, Baccichet.

Cartons blancs : Flaugère (69e), Banet (75e).

BLAGNAC-SAINT-ORENS : Sanfati ; Perceval, Gilain, Raymond, Delpech ; (o) Abadie (cap.), (m) Martin ; Mugnier, Soulard, Lagarrigue ; André, Forlani ; Touye, Bigot, Rodionoff.

Sur le banc : Frendo, Laravaca, Labatut, Deylaud, Auriol, Le Pyan, Lombard.

Cartons blancs : Rodionoff (56e), Raymond (78e).